NEILUJIA informe sur le monde qui nous entoure. C'est un forum privé pour les cours d'un gars ca ne sert à rien de s'y inscrire.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 206
Date d'inscription : 20/04/2017

MessageSujet: La Lecture    Dim 20 Aoû - 11:42

Avant on apprenait à lire et à écrire avec la méthode syllabique, et on faisait des dictées, des dictées et des questions.
Si on fait 2 dictées par jour, et cela tous les jours, bah forcément on va apprendre l'orthographe, si on apprend l'orthographe et qu'on fait de l'analyse logique, on saura comment les phrases sont construites et si on sait comment les phrases sont construites on pourra nous même construire des phrases.
Et à ce moment là, disposer d'un jugement beaucoup plus avisé que celui qui ne saura pas lire.

Aujourd'hui les dictées sont interdites, on en fait 2 ou 3 par ans, et ce sont des dictées préparées, on apprend le texte on nous le dicte et on appelle ca une dictée.

Ca veut dire que si on n'apprend pas l'orthographe on apprend pas les subtilités, on ne connait pas les nuances, si on parle d'analyse logique on ne sait pas penser, on ne sait pas réfléchir et si on ne lit pas on ne sait pas lire. c'est comme un sportif, au début on te dit dans 2 mois vous allez courir 40 kilomètres, tu te dis bouah n'importe quoi, pas possible, c'est pas possible. et puis au fur et à mesure les gens ont commencés à cracher leurs poumons puis ils ont couru et 2 mois après tout le monde courait 40 kilomètres.
Ca veut dire que il en va de même avec l'intelligence, moins on la fait fonctionner, moins elle fonctionne, moins vous lise moins vous savez lire, moins vous aimez lire, en plus de ca, parce que y'a une espèce de dégoût de la lecture , du genre on veut que ca aille vite, par exemple on fait des morceaux choisis de Madame Bovary (Madame Bovary. Moeurs de Province, par Gustave Flaubert, paru en 1857), mais si Flaubert a choisi de faire 400 pages, il a choisit de faire 400 pages, c'est pas à on ne sait qui de dire on va faire 125 pages, c'est plus vite lu.
Donc effectivement, on a plus de rapport à la lecture, on n'a plus de rapports à la bibliothèque, à la librairie, depuis 30 ans les bibliothèques et librairies perdent des acheteurs, perdent des jeunes, un jeune entre il dit est-ce que vous avez le manuel de médecine de deuxième année? non, aurevoir madame, il s'en va. Y'a pas de jeune qui arrive, qui regarde, qui fouille, puis qui repart avec 4, 5 bouquins, voilà, le livre est mort. et la lecture aussi. On est dans le fractionnement, on est perturbé par son téléphone portable déjà, c'est à dire que on recoit le texto, immédiatement on lit le texto, on a un mail, on lit le mail. c'est à dire qu'on zappe en permanence, et pour lire Madame Bovary, faut pas zapper, faut pouvoir disposer d'une heure, deux heures de son temps pour pouvoir lire, et comme cela, on peut se fabriquer un cerveau de compétition, si on se fabrique pas un cerveau de compétition, on aura du yaourt dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neilujia.forumactif.com
 
La Lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connexion/ lecture du message / stop
» VDM : Lecture a la demande d'une VDM
» Les regles de cette section [Lecture obligatoire]
» Lecture des Webradio et Podcast, en attendant
» Topic de lecture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEILUJIA Information et Culture :: ANALYSE :: ANALYSE POLITIQUE-
Sauter vers: